Rechercher

Faire ses photos soi-même ou faire appel à un photographe culinaire


Aujourd’hui, pas besoin d’acheter du matériel coûteux pour faire des photos. La plupart des gens disposent d’un smartphone avec un appareil photo, ce qui a grandement démocratisé la photographie. En plus, pour être honnête, il est tout à fait possible de réaliser de belles photos avec un smartphone. C’est d’ailleurs ce que j’enseigne dans ma formation à la photo culinaire sur smartphone.


Alors si vous avez besoin de photos pour votre communication peut-être envisagez-vous de les faire vous-même ?


Dans cet article, nous allons voir les avantages et inconvénients de chaque solution entre faire ses photos soi-même ou faire appel à un photographe culinaire professionnel.


Faire ses photos soi-même




Premier avantage: le budget. Et oui, faire appel à un photographe professionnel représente un coût. Si vous venez de vous lancer et que vous avez besoin de photos très régulièrement, le budget peut être un frein. C’est d’ailleurs souvent le principal frein, celui qui vous incite à faire vos propres photos.


Deuxième avantage: la disponibilité. Pas besoin d’atteindre que le photographe se libère ou que vous trouviez une date de libre en commun pour le shooting. Vous pouvez réaliser les photos quand vous le souhaitez. Oui mais peut-être avez-vous d’autres priorités, d’autres choses à gérer, non ? Ce n’est pas un avantage au final si le temps vous manque.


Troisième avantage: si vous savez ce que vous voulez, vous avez peut-être plus de chance de le réaliser qu’une personne extérieure à votre société. Encore une fois, je souhaite nuancer ce point car il y a une différence entre savoir ce que l’on souhaite et le matérialiser en photo. Peut-être avez-vous déjà essayé de faires vos propres photos mais vous n’arrivez pas au résultat que vous avez en tête ? Vous n’arrivez pas au même résultat que les photos qui vous inspirent tant sur les réseaux ?


C’est là où je souhaite préciser une chose: je pense qu’il est tout à fait possible de faire ses propres photos soi-même à partir du moment où:

  • vous prenez le temps de vous former à la photo,

  • la photo est quelque chose qui vous intéresse,

  • vous avez le temps de réaliser vos propres photos.

Et oui, il est tout à fait possible de faire de belles photos avec un smartphone mais il y a des notions à acquérir comme la gestion de la lumière, la composition, le stylisme culinaire ou encore la retouche. C’est ce qui fait que vous aurez plus de chances d’arriver au résultat souhaité.


Ensuite, il faut aussi que ce soit quelque chose qui vous intéresse un tant soit peu et que vous disposiez de temps pour vous atteler à la tâche car si ce n’est pas le cas, cela se ressentira sur le résultat. Personnellement, je sais que je suis rarement satisfaite des photos prises à la va vite parce que j’ai autre chose ou quelqu’un d’autre qui attend après moi.

Si ces critères ne sont pas réunis, il est temps d’envisager de sous-traiter la partie photo à un professionnel.


Faire appel à un photographe culinaire




L’avantage n°1 de faire appel à un professionnel est la qualité des photos. Non seulement la qualité en termes de résolution mais surtout la qualité en termes de rendu, de mise en valeur de vos produits, de vos services. Obtenir des photos devant lesquels vos potentiels clients vont faire wow, vont saliver. Des photos finalement dont vous serez fier(e). Attention, ce n’est pas parce que vous faites appel à un photographe professionnel que vous aurez ce résultat-là. Il faut choisir le photographe qui a un style qui vous plaît, qui correspond à votre marque et surtout il faut bien communiquer avec lui. Ce n’est pas toujours évident d’exprimer ce que l’on a en tête. Peut-être savez-vous exactement le genre de photos qu’il vous faut mais vous avez du mal à mettre des mots dessus pour les décrire. C’est là où le travail d’écoute du photographe entre en jeu. Personnellement, je prends toujours le temps de définir le besoin de mes clients en amont de la prestation et de traduire ce besoin sur une planche d’inspiration ou moodboard. Cela permet de s’assurer que l’on parle le même langage, que j’ai bien compris votre besoin et donc de réduire les mauvaises surprises lors de la livraison des photos. N’hésitez pas lors du shooting à demander aussi à voir certaines photos en direct si le photographe ne vous les montre pas de lui-même. Cela vous donnera une idée du rendu.


Deuxième avantage: vous faire conseiller par un professionnel. Peut-être qu’au contraire, vous ne savez pas vraiment comment mettre en valeur vos produits ou votre marque, quel type de photos serait le plus adapté ? Un bon photographe peut vous aider sur ce sujet, vous faire des propositions, des suggestions auxquelles vous n’auriez pas pensé de vous-même.


Troisième avantage: le gain de temps. Pas besoin de se former, pas besoin de perdre du temps à comprendre comment fonctionne la lumière, comment composer son image ou la mettre en scène, vous pouvez vous reposer sur le photographe. Vous définissez la date du shooting avec lui et lui gère la partie en amont et la partie en aval afin de vous livrer des photos finalisées.


En résumé, faites appel à un photographe professionnel si vous voulez une garantie de résultat et que vous n’avez ni le temps, ni l’intérêt ou la disponibilité pour vous former et réaliser vos propres photos.


Si vous souhaitez réaliser vos propres photos, je vous renvoie à ma formation en photo culinaire sur smartphone qui a séduit de nombreux chefs, traiteurs et créateurs dans le domaine alimentaire.


Et si vous souhaitez faire appel à un photographe culinaire, je serais ravie de vous accompagner dans votre projet. Envoyez-moi un message via la page contact.